Assassinat de Remi Fraisse : ni oubli, ni pardon

Publié le par Comité d'Action Révolutionnaire de Tours

Une fois de plus, l'Etat français a tué. Une fois de plus, l'Etat français a mutilé. Il a tué pour construire un barrage inutile. Il a mutilé un homme venu protester contre ce meurtre. Nous n'oublions pas, nous ne pardonnons pas.

Nos pensées vont aux familles de nos deux camarades.

En solidarité contre les violences policières, nous appellons à construire la mobilisation pour mettre la pression sur l'Etat et ses milices

 

A bas le barrage de Sivens !

 

A bas la répression policière et militaire ! 

 

A bas l'Etat bourgeois et ses chiens de garde !

 

Le capitalisme crèvera avec ses laquais ! 

Assassinat de Remi Fraisse : ni oubli, ni pardon
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article